lundi 18 mai 2009

1er PRIX ANTEIOS DU LIVRE DE GEOPOLITIQUE ET DE GEOECONOMIE :

REUNION DU JURY LE MARDI 9 JUIN A 20H00 CHEZ ALFRED, 52 RUE DE RICHELIEU, PARIS-1er

Le 9 juin 2009, les 8 membres du Jury du Prix Anteïos du Livre Géopolitique se réuniront afin de sélectionner le meilleur livre de l'année parmi les 6 ouvrages nominés. Le Prix sera remis le samedi 13 juin à 12H00, par Emmanuel TODD, lors du Festival de Géopolitique et de Géoéconomie qui se tiendra à Grenoble Ecole de Management du 12 au 14 juin et qui aura pour thème « La guerre et l'intelligence économique ».

* Un jury de spécialistes de la mondialisation de tous les horizons

Le jury, présidé par Pascal Gauchon, président de l'association Anteïos et professeur de géopolitique et directeur de la collection Major aux PUF, est composé d'enseignants, de chefs d'entreprise… :
- Pascal GAUCHON, professeur de géopolitique et directeur de la collection Major aux PUF
- Marina GUERASSIMOVA, directrice de Fusions et Acquisitions Magazine
- Dominique HAMON, professeur honoraire de géopolitique en classe ECS à Henri IV et responsable des épreuves de géopolitique de l'ESSEC
- Jean-Marc HUISSOUD, professeur de géopolitique à l'Ecole de Management
- Jean-François MALTERRE, professeur de géopolitique au lycée Montaigne (Bordeaux) et responsable de l'AP HEC
- David SIMONNET, directeur général du groupe Axyntis (groupe français spécialiste de la Chimie Fine)
- Cédric TELLENNE, professeur de géopolitique en classe préparatoire ECS à Sainte-Geneviève (Versailles)
- Patrice TOUCHARD, professeur de géopolitique en classe préparatoire ECS à Prépasup (Paris)


* Les ouvrages nominés pour le Prix 2009

Sylvie BRUNEL, Nourrir les hommes, Bréal 2008
Claude CHANCEL et Eric-Charles PIELBERG, Le monde chinois dans le nouvel espace mondial, PUF 2008
Dominique MOISI, La géopolitique de l'émotion, Flammarion 2008
Richard LABEVIERE, François THUAL, La Bataille du Grand Nord a commencé, Perrin 2008
Daniel SARA, Guerres d'aujourd'hui, Delavilla 2008
Pierre VERLUISE, 20 ans après la chute du Mur. L'Europe recomposée, Choiseul 2009


* Anteïos : la géopolitique et la géoéconomie pour mieux comprendre et agir

L'association Anteïos (d'Antée, le fils de Gaïa qui était invincible tant qu'il touchait sa mère la terre) récompense un « ouvrage qui illustre de façon convaincante le rapport de forces dans l'espace », ce qui est la définition même de la géopolitique.

Regroupant des enseignants de différentes filières (classes préparatoires, université, IEP, écoles…) et des partenaires issus du monde de l'entreprise, elle sélectionne des ouvrages qui doivent pouvoir guider l'action des décideurs :
- ils doivent intéresser tant les étudiants que les responsables d'entreprise,
- ils doivent proposer une analyse des rapports de force actuels et d'insister sur les risques et les opportunités qui en découlent,
- ils se basent sur des données historiques, géographiques, sociales et culturelles en accordant une place particulière à l'économie. Le jury privilégiera des ouvrages qui sauront approfondir ces différents éclairages et en faire la synthèse,
- ils doivent proposer une réflexion claire et originale sur des questions concrètes.

Les livres nominés sont parus dans l'année précédant la remise du Prix.

Les auteurs recevront un chèque de 1.500 euros. L'association Anteïos soutiendra la promotion du lauréat auprès des enseignants et des étudiants de géopolitique et de géoéconomie. La société Axyntis et la revue Fusions et Acquisitions le diffuseront auprès d'une centaine de décideurs du monde économique.


* A quoi servent la géopolitique et la géoéconomie ?

La géopolitique est née au début du XXème siècle en Allemagne et a rapidement intéressé les Anglo-Saxons. En France, elle a longtemps été suspectée d'être « au service des ambitions de l'Allemagne » puis des Etats-Unis.

Ce n'est que dans les années 70 qu'elle a commencé à rencontrer un réel succès, en particulier grâce aux :
- Universitaires, en particulier les géographes qui ont trouvé une occasion de renouveler leur discipline. Cette matière est maintenant enseignée dans de nombreuses filières : les Universités en liaison avec la géographie, les sciences politiques et les relations internationales ; dans les IEP ; dans les classes préparatoires économiques et commerciales,
- Militaires car elle apporte une vision d'ensemble des risques et des menaces. La géopolitique est enseignée à l'Ecole de guerre.
- Entreprises, pour apprécier les risques auxquels elles sont confrontées, qu'il s'agisse d'exportation, d'investissement ou de partenariat.

La géopolitique est complétée par la géoéconomie, discipline apparue depuis une vingtaine d'années à l'initiative d'Edward LUTTWAK. Cette dernière met l'accent sur l'économie comme facteur explicatif des rapports de force mondiaux et insiste sur le rôle d'autres acteurs que l'Etat – les entreprises, les organisations internationales gouvernementales ou non gouvernementales, les mafias… Ses analyses correspondent parfaitement aux besoins des entreprises.

Pour en savoir plus : www.anteios.org

--
Contact Presse:
Lobby&com

frbarquin@lobbycom.fr
www.lobbycom.fr

--

Communiqué envoyé le 18.05.2009 11:21:18 via le site Categorynet.com dans la rubrique Politique Internationale

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire