jeudi 7 mai 2009

L'extradition ou non de Laurent Nkunda vers Kinshasa

De qui se moque-t-on ? Et qui risque d'être le dindon de la farce ? D'après le ministre rwandais de la Justice, le criminel Laurent Nkunda pourrait être transféré du Rwanda vers un autre pays neutre conformément aux lois rwandaises relatives à l'extradition d'un prévenu vers un pays où il risque la peine de mort. Qui a intérêt à ce que cette extradition ne s'effectue pas ? Kinshasa ou Kigali ? A moins que ce soient les deux capitales à la fois.

Union du Congo demande à la communauté internationale et aux partenaires du Rwanda, d'une part, de faire la pression sur Paul Kagamé et, d'autre part, de conditionner leur aide au régime rwandais à l'extradition de Laurent Nkunda vers Kinshasa.

Dans la même optique, pour Union du Congo, l'extradition de Laurent Nkunda vers Kinshasa doit être l'une des conditions sine qua non en vue de la normalisation éventuelle de relations non seulement entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda, mais aussi entre le gouvernement congolais et le CNDP. Au cas où Kigali extraderait ce criminel de guerre dans un autre pays que le Congo, cela corroborerait l'hypothèse de la complicité tant dénoncée entre les pouvoirs congolais et rwandais. Il en serait de même si jamais le gouvernement congolais s'amusait à amnistier les criminels de guerre du CNDP.

Le Bureau d'Union du Congo

Fait à Paris, le 6 mai 2009

--
Contact Presse:
Union du Congo
Mbuta Muntu

unionducongo@gmail.com
http://unionducongo.blogspot.com

--

Communiqué envoyé le 07.05.2009 11:56:55 via le site Categorynet.com dans la rubrique Politique Internationale

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire